BRD 40
Didier SONTAG
10, Rue Fernand Leger
40000 MONT DE MARSAN

E-mail : sontag.didier@neuf.fr

Téléphone : 05 58 06 09 05 ou 06 72 49 51 00

Informations :
local : 29, Avenue Jean Dupouy  40000 MONT DE MARSAN
 

Les collégiens de Lubet-Barbon, à Saint-Pierre-du-Mont, font partie des pionniers en termes de collecte de bouchons.
photo DR
Jean-François Renaut
jf.renaut@sudouest.fr

Les bouchons peuvent avoir une deuxième vie

Une déclinaison montoise des Bouchons d’amour vient d’être créée en février où comment joindre un réflexe écologique à un geste solidaire .

L'initiative n'est ni montoise, ni d'hier. En février 2001, l'humoriste Jean-Marie Bigard créait l'association Un Bouchon : un sourire, rebpatisée depuis Les Bouchons d'amour. Cinq antennes existaient dans les Landes jusqu'alors, à Biscarrosse, Mimizan, Saint-Sever ainsi qu'à Dax et Morcenx. Il vient de s'en monter une à Mont-de-Marsan. Voilà ce qu'il faut savoir de cette association caritative dont les bénéfices sont reversés aux associations œuvrant dans le domaine du handicap.
1 Qu'est ce qui est collectable ?
Sont récupérés les bouchons de bouteilles d'eau ou de jus de fruit en premier lieu mais pas seulement. Les capsules de shampoing, de chantilly ou de compote à sucer sont aussi les bienvenues. Idem pour les couvercles de pots de moutarde, de mayonnaise, de nutella… pour peu qu'ils soient en plastique. Une démarche équivalente, pour financer France cancer, existe avec les bouchons en liège.
2 À la recherche d'un local plus grand
Depuis la création de l'antenne montoise en février dernier, elle use d'un lieu de stockage à Saint-Médard qui s'avère dès le départ trop petit. « C'est une des difficultés », explique Christian Gauzin, un des responsables de l'association dont le président est Pierre Sontag, également responsable du comité des fêtes de Saint-Médard. « Aujourd'hui, on a au local du comité de quoi remiser trois tonnes. Nous avons besoin de davantage. Il nous faudrait de quoi stocker 100 m³, soit 12 à 13 tonnes. »
Un bouchon de bouteille d'eau pèse deux grammes. Pour 100 m³, on vous laisse faire la multiplication.
3 Quels bénéfices et pour qui ?
C'est une société belge, Eryplat, qui achète et recycle quand la collecte atteint les 10 tonnes, soit quand même 5 millions de bouchons. La tonne lui est vendue 210 euros. Elle transforme le tout en palettes en plastique, elles-mêmes recyclables. Les vies d'un bouchon recyclé pourraient aller de 6 mois à 50 ans.
4 Qui peut contribuer à cette collecte ?
Tout le monde, en fait, peut œuvrer à cette bonne cause qui a aussi l'avantage d'alléger nos poubelles. L'association cible principalement les entreprises, collectivités, établissements scolaires.
Deux collèges de l'agglomération sont en avance sur les autres, celui de Lubet-Barbon à Saint-Pierre-du-Mont ainsi que Jean-Cassaigne (ex-Croix-Blanche) à Mont-de-Marsan.
« Beaucoup d'établissements scolaires collectent mais sans trop savoir où trouver les débouchés », explique Christian Gauzin. « On est justement là pour ça, pour les encourager en leur facilitant la tâche. »
5 Quels lieux de dépôts sont proposés ?
Pour résoudre ce problème de la collecte et l'encourager, l'association propose cinq lieux de collecte, faciles d'accès et à peu près répartis sur le territoire. Il s'agit des centres commerciaux Leclerc et Carrefour, dans les locaux du Stade Montois handball à l'Argenté et du comité des fêtes de Saint-Médard (à côté de l'église).
6 Faire de la communication
Pour se faire connaître et encourager à la civilité, puisque c'est de ça dont il s'agit, l'association a prévu d'être présente à l'occasion du Mounride, grande manifestation sportivo-ludique organisée par le Stade Montois omnisports dans les prochaines semaines. Des affiches, tee-shirts, autocollants seront également mis sur le marché.
Rens. www.bouchonsdamourgso.fr